Social Search, ou comment Facebook peut ébranler le mastodonte Google

La définition

Le Social Search est un type de recherche où l’organisation des résultats de recherche se fait grâce aux interactions et aux contributions de votre réseau social (amis, followers…)

 

Le fait

Facebook va bientôt intégrer le moteur de recherche Bing  au sein du réseau de socialisation.

 

Les acteurs

 Facebook bien sûr, la locomotive mondiale des réseaux sociaux, qui revendique plus de 400 millions d’utilisateurs et qui souhaite apporter toujours plus de services à ses utilisateurs afin qu’ils passent encore plus de temps connecté sur Facebook.

 

Bing, qui non content de grignoter des parts de marché à Google depuis sa sortie en 2009, a contracté un solide partenariat avec Facebook afin d’implémenter la technologie de recherche Bing dans Facebook.

 

 

Google, d’ordinaire  en position monopolistique sur les marchés qu’il décide d’attaquer, se heurte à une forte  concurrence sur le marché plus que prometteur du Social Search.


 

Twitter, qui vient jouer les troubles fêtes. Véritable étendard du Real Time Web, Twitter fait trembler les acteurs du Social Search notamment par son..potentiel. L’utilisation mondiale de Twitter est encore  assez faible mais le service accroit chaque jour son nombre d’users.

 

 

 

Les dernières infos sur le gril

 

Facebook passe devant Google en terme d’audience aux Etats-Unis  selon une étude de Hitwise sur la seconde semaine du mois de Mars.

 

Facebook intégre l’implémentation automatique

Vous l’avez peut-être vu en utilisant le moteur de recherche de Facebook : l’implémentation automatique (accompagnement de la recherche avec suggestions selon l’orthographe) est désormais disponible sur le site de socialisation (cf communiqué de FB du 16 mars). Cette avancée permet de régler bien des écueils dans les recherches : en effet, avant cette intégration, il fallait taper le bon mot clé (sans fautes) pour espérer avoir des résultats en concordance. Cette technologie facilite grandement la visibilité des profils, groupes et autres pages fans. 

 

 

 Google intègre Facebook et Twitter dans ses recherches récentes

Google intègre le real time search dans son moteur de recherche. Ainsi, les messages et tweets postés respectivement sur Facebook et Twitter seront indéxés en temps réels sur des requêtes de recherche.

 

Twitter lance la plateforme « Promoted tweets »

L’info n’a pas pû vous échapper. Twitter lance sa plateforme publicitaire. Les annonceurs pourront acheter des mots clés et apparaître dans les résultats de recherche dans un premier temps. En service Beta avec quelques annonceurs dont Starbucks, la plateforme prtopôsera aux campgnes concluantes d’insérer des sponsored tweets dans la timeline des utilisateurs avec la mention « Promoted by … »


 

 

Les échecs récents de Google dans le Social Web

 

Google n’est pas à son premier coup d’essai pour intégrer du social dans sa marque. GoogleWave,, lancé en 2009, est un service à la croisée des chemins : à la fois messagerie instantanée, service e-mail, outil de réseautage collaboratif… Google Wave est une véritable plate-forme de communication.

Malgré un buzz conséquent relatif à la sortie, un effet de rareté dû à  la distribution au compte-goutte des invitations, Google Wave n’a pas su séduire un grand nombre d’utilisateurs. Les early-adopters n’ont pas tous été séduits par le service et n’ont que peu recommandé GoogleWave (de l’importance de l’influence des leaders d’opinion)

 

 


GoogleBuzz, lancé début 2010, se présente comme le réseau social de Google. Véritable Twitter-like, Google Buzz intègre des médias (photos, vidéos…) et ne contraint pas le nombre de caractères. Sur le papier, le succès de Google Buzz était quasiment assuré : 120 millions de comptes Gmail qui seraient implémentés de la technologie GoogleBuzz, un Twitter-like sans contraintes… Sur le papier seulement puisque quelques jours après sa sortie, de nombreux utilisateurs se sont plaints du non respect de la confidentialité et des données relatives à la vie privée par l’intégration de Buzz dans Gmail.

Surpromesse, problème de clarté, manque de valeur ajoutée… Google vient se subir en moins d’un an 2 échecs de lancement sur des services liés à la dimension sociale du web.

 

 

Les rapports de force

Sur le papier (ou dans les rapports financiers), on ne voit pas qui peut inquiéter Google. Dans les faits, la situation est tout autre : l’association Bing/Facebook est une véritable menace pour Google. Même si le taux de pénétration de Bing est dérisoire en France, il faut savoir que le moteur de recherche de Microsoft a déjà séduit plus de 10% des US users qui le préfèrent à Google ou Yahoo. Le rapprochement de Bing et Facebook devrait être un véritable levier pour Microsoft.

Twitter, qui peine encore à être rentable, devient un sérieux candidat dans la bataille du Social Search. Twitter fonctionne aujourd’hui en autonomie, mais il n’est pas dit que Twitter s’associe prochainement avec un moteur de recherche afin d’optimiser ce service (recherche de personnes, événements, clarification des hashtags….). Facebook en partenariat avec Bing, il reste donc à Google d’essayer de négocier avec Twitter pour intégrer leurs technologies de recherche.  


Les enjeux Business

Du SEO au SMO

Depuis l’avènement du web, et selon son organisation exécuté par les moteurs de recherche, le référencement naturel (SEO) est un élément clé de la visibilité d’un site (blog ou autres..). Les sociétés, les marques cherchent donc à faire apparaître leurs pages dans les premiers résultats sur des requêtes ou mots clés de recherche qu’ils ont défini.

La visibilité d’une page web est aujourd’hui nécessairement associée à la performance de son positionnement sur les moteurs de recherche.

La croissance exponentielle des réseaux sociaux ces dernières années ont contribué au développement d’une nouvelle méthode de référencement sur le web social : le SMO ou Social Media Optimisation. Le SMO consiste, pour une marque ou une organisation, à utiliser des fonctionnalités du web (RSS, espaces collaboratifs, boutons de partage, réseaux sociaux, blogs…) afin de contribuer, commenter, partager, converser avec son ou ses publics (clients, prospects, fournisseurs…).

Aujourd’hui, de nombreuses marques basculent une partie de leur budget SEO vers le SMO (parfois même sans savoir qu’elle font du SMO).

Vous l’aurez compris, tout l’enjeu ici est de voir comment les sociétés, marques et autres vont se comporter dans les années à venir. Si le SMO prend le pas sur le SEO, Google fragilisera sa position et sa santé financière car il faut savoir que Google base son modèle économique aujourd’hui sur les profits tirés du SEM (liens sponsorisés). Or, si l’audience de Google (moteur de recherche)  baisse, le SEM baissera lui aussi.

Bien sûr, ceci n’est qu’une supposition mais Google a, à mon avis, déjà anticipé cette possible évolution, et tente dès aujourd’hui d’y remédier.


Le Social Search By Google


Cette vidéo présente les nouvelles fonctionnalités de recherche sur le moteur de recherche Google. En effet, après s’être logué, vous pouvez accéder aux contenus de votre « social circle » sur une requête. Google intègre donc des résultats liés à l’activité, la publication et les commentaires de vos amis. Cela peut paraître intéressant en terme de recommandations, mais quid de l’utilisation?

Google ne propose qu’un ajout de recherche via son cercle social dans sa technologie.

Le challenge que doit relever la firme est l’adoption de ce nouveau service via l’inscription et le renseignement des réseaux sociaux associés à l’utilisateur.

 

 

L’analyse

Google est avant tout un moteur de recherche basé sur un algorithme seulement connu en interne. Google organise donc le web selon ses propres règles. Même si les internautes ont accepté et plébiscitent le moteur de recherche, le récent développement de services basés sur le principe de folksonomie (à savoir que le web est organisée selon une classification collaborative et une indexation faite par les utilisateurs eux-mêmes) risque d’égratigner la vision unique de l’organisation du web prônée par Google.

 

Google, Facebook, 2 ADN différents

L’ADN de la marque Google doit être vraisemblablement basé sur « service de recherche via requêtes ».

L’ADN de Facebook doit se situer autour de la notion de « partage avec son cercle social ».

Google veut intégrer du Social, Facebook veut intégrer de la recherche. Ok, mais quel est le mieux armé pour aller chercher l’autre su son propre terrain ?

 

Je crois fortement aujourd’hui que Facebook a toutes les cartes en main pour bousculer Google sur le territoire de la recherche via le Social Search. Facebook a déjà une forte maîtrise du social graph, des usages et interactions entre les utilisateurs, de l’analyse des comportements…. Facebook et Bing doivent aujourd’hui seulement développer un outil de recherche adapté au site de socialisation afin de voir émerger le contenu pertinent posté par son cercle social primaire (nos amis) ou son cercle social secondaire (les amis de nos amis). En sachant le nombre de publications que chaque utilisateur peut faire sur une produit, un lieu, un service…. Je vous laisse imaginer le potentiel de contenus que Facebook possède, reste plus qu’à organiser l’information selon le cercle social de l’utilisateur.

 

Google, on l’a vu, reste sur 2 expériences peu concluantes dans le domaine du web social. L’intégration et l’indexation de résultats en temps réel provenant de Twitter et Facebook n’est aujourd’hui pas la panacée, elle résulte seulement d’une réponse d’une faiblesse interne et surtout d’une menace de ces réseaux sociaux. Google subit la loi des réseaux sociaux, qui deviennent prépondérants dans la consommation d’internet par les personnes.

 

L’utilisateur a déjà pris le pouvoir du contenu (UGC) il va peut-être bientôt rendre le pouvoir de l’utilisation et de  l’organisation du web (folksonomie). N’est pas cela le web 3.0 où l’internaute, non content de produire du contenu et d’interagir, organise celui-ci selon son propre schéma de pensée. Et cà, Google va devoir s’y faire…


Social Search : Et Foursquare dans tout ça

Foursquare, Gowalla, Plyce,Dismoioù… tous ces services sont des réseaux sociaux basés sur la géolocalisation de l’individu. Ne serait-ce pas peut être eux qui vont détenir une bonne part du gâteau dans le Social Search?

Ces services, très axés sur la recommandation d’un lieu à son cercle social mais aussi aux utilisateurs du service, ont développé des interfaces afin que l’utilisateur puisse partager ces lieux. Manquerait plus qu’à ces services d’intégrer un moteur de recherche pour intégrer les commentaires et recommandations des amis et users sur un hôtel, un resto, un musée…. Limitatif en terme de recherche (impossibilité de rechercher une recommandation sur un produit, service…) mais intéressant tout de même.

Plus d’infos sur ces services dans un prochain billet. Stay tuned ;-)

 Sources 

Le Figaro Économie –  article « Google adapte son rythme à Twitter et Facebook »

Le Monde.fr

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2010/02/17/une-plainte-deposee-contre-google-buzz-aux-etats-unis_1307212_651865.html

Le Figaro – Twitter dévoile son modèle économique

Vendesign – Twitter lance sa plateforme publicitaire

 

A lire en complément

Article de ReadWriteWeb sur Facebook et notamment sur le paragraphe SEO vs. Community Management : round 1 

2 réflexions sur “Social Search, ou comment Facebook peut ébranler le mastodonte Google

  1. Très bon article qui résume bien l’évolution du search online.
    Facebook a les armes pour faire de bonnes choses mais Google a surement beaucoup plus d’expériences pour prévenir et réagir. D’ailleurs, c’est en faisant des erreurs qu’on acquiert une partie de son expérience. Google en a fait quelques-unes, c’est une sorte d’investissement pour les développements futurs.

    • Julien,
      Je partage ton avis sur l’expérience que Google a pu acquérir via différents outils que la firme a mise en place. Aujourd’hui, je n’avance que des hypothèses et il me tarde de voir comment les acteurs vont évoluer. Je met quand même une pièce sur Facebook qui a toutes les cartes dans ses mains mais Google n’a pas dit son dernier mot!!! A suivre….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s