Plyce, du ludique au business

Vous connaissez Plyce ? L’application mobile de géolocalisation sociale sortie en avril 2010, permettant de partager les meilleures adresses, de gagner des points et des médailles et de retrouver ses amis. La start-up française crée par Martin Destagnol, était initialement conçu comme alternative à Foursquare ou Gowalla.

Conscient de la forte concurrence outre Atlantique et sûrement peu sûr de son business model, Plyce a décidé de se repositionner en changeant le service de façon radicale : exit la couche sociale où l’on retrouve ses amis ; fini aussi la dimension ludique où l’on gagne des badges virtuels récompensant notre fidélité. Plyce devient une application utilisant la technologie de géolocalisation et référençant les bons plans (réductions, promotions…) à proximité de l’utilisateur.

Fusion avec Promogaïa

Plyce s’est adjoint les services de Promogaïa, une application proposant des bons en plans en géolocalisé. Plyce a donc lancé sa nouvelle application la semaine dernière avec une offre assez pléthorique : 30 000 bons plans dans 30 000 points de vente différents.
La qualité et la quantité des offres devraient permettre à Plyce de faire décoller le nombre de téléchargements. Mieux, Plyce passe d’un business model peu évident à un système de rémunération négocié avec les enseignes. Plyce compte donc sur les offres de lancement (deals avec Gap et Hertz notamment) pour acquérir une base importante d’utilisateurs. Vraisemblablement, Plyce tire aujourd’hui ses revenus d’un pourcentage prélevé sur les bons plans débloqués par les utilisateurs. Plyce a donc tout intérêt à proposer des offres séduisantes qui transforment au maximum sur de l’achat.

Un système simple… et sécurisé

Mon tempérament un brin curieux, je n’ai pas attendu avant de tester. Étant dans un centre commercial, j’ai lancé l’app qui me proposait pas loin de 3 offres à moins de 100 mètres. L’offre H&M a particulièrement retenu mon attention : 10€ en carte cadeau pour 3 passages (en effectuant un check-in dans un point de vente H&M)

Lors de votre check-in, vous devez prendre une photo afin de bien prouver que vous vous trouvez effectivement dans un point de vente H&M. La validation a posteriori de votre localisation par les équipes de Plyce permet de repérer les éventuels fraudeurs.

Le système instauré par Plyce convient notamment aux enseignes disposant de nombreux points de vente. En l’espèce, l’offre fonctionne dans les 140 H&M présents sur le territoire français.

Verdict ?

Foursquare et maintenant Facebook Places via les Deals positionné sur le Social Shopping, les dirigeants de Plycce savaient que les perspectives de l’app en V1 seraient limitées. En délaissant le côté ludique et la couche sociale (la popssibilité de retrouver ses amis), Plyce se positionne sur un modèle éminemment connu (les bons plans) et y ajoute une couche technologique pour proposer un service attrayant pour les consommateurs. S’affranchissant également du module de commentaires et des freins des commerçants liés aux commentaires négatifs (gestionde l’e-reputation), Plyce lève le maximum de barrières à l’achat.

Du Social Game au Geo-location business service, Plyce semble avoir trouvé un business model..et un public captif :  « quand l’aspect ludique se meurt au profit de l’utilité » ou « que le geek ne représente pas une monnaie assez forte face au consommateur« . Souhaitons bonne chance à Plyce pour cette renaissance !

2 réflexions sur “Plyce, du ludique au business

  1. Hello Cyril,
    Difficile pour Plyce pour au moins 4 raisons :
    1/ le social est-ce un épiphénomène ou un nouveau marché qui s’installe ?
    2/ Si c’est un marché qui s’installe Groupon risque de jouer au monstre comme Google sur les moteurs de recherche difficile d’exister à côté
    3/ Facebook teste l’application Buy with Friends qui risque de marginaiser encore plus Plyce
    4/ les repositionnements qui ne reposent pas sur une idée initiale forte et novatrice ont rarement percées
    Reste à Plyce de vendre rapidement; tout s’achète à n’importe quel prix en ce moment sur le web…vive la bulle
    Jean Charles

    • Jean Charles,

      Plyce a un parti pris de délaisser le social et de ne proposer que du coupon in-store. Il est vrai que le modèle est finalement peu innovant mais Plyce propose tout de suite des offres séduisantes : -30% chez GAP, cela peut attirer le chaland en point de vente. L’effet de levier est, à mon sens, dans l’attractivité des offres que pourra proposer Plyce. S’ils arrivent à dealer avec des enseignes proposant des marques fortes, je crois que leur business pourra véritablement se développer.
      A suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s